<div dir="ltr"><div>Précision: dans le vocabulaire bash, anglais donc, on ne parle pas de variable mais de "paramètre".</div><div><br></div><div>Les paramètres sont de deux types:</div><div>- Les paramètres positionnels { ${1},${2},${3},...,${10},${11},${12},... } .</div><div>- Les paramètres non positionnels. </div><div><br></div><div><div>En termes précis, les accolades dans l'expansion des paramètres sont nécessaires :</div><div>- quand le paramètre est un paramètre positionnel ayant plusieurs chiffres, ( ex: ${10},${11},${12} )<br></div><div>- ou si le paramètre est suivi de caractères n'appartenant pas à son nom.  (ex:  echo ${nom}AAA${prenom} )</div></div><div><br></div><div>Les accidents arrivent en programmation.<br></div><div><br></div><div>Par précaution, les accolades sont à mettre systématiquement. Comme on ne se pose pas la question, on les met tout le temps, comme cela, pas d'accident de manque d'accolades.</div><div><br></div><div>Autre avantage, cela facilite la programmation, en permettant d'utiliser grâce à la coloration syntaxique au mieux, </div><div> ( <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Coloration_syntaxique">https://fr.wikipedia.org/wiki/Coloration_syntaxique</a> ).</div><div><br></div><div>Enfin, cela est justement plus lisible, puisqu'on délimite le début et la fin du paramètre.</div><div><br></div><div>Donc, si tu es un superman-programmeur sans failles, ne mets pas d'accolades, et si tu es un humain comme nous autres, mets-les.</div><div><br></div><div>__P</div><div><br></div><div><br></div><div><br></div><div><br><br><br></div></div>